Blog

 » Lontani canti sacri di dove sono nato  » de Matiah Eckhard

La vente de ce livre , présenté ce dimanche après-midi à la Comédie du Livre, contribuera aux prix remis chaque année lors du concours international Matiah Eckhard . Il est vente au prix de 15€ + frais d’expédition. Nous contacter : editions-levant@gmail.com  Poèmes traduits en italien par les élèves du Lycée d’Alzon de Nîmes. Ont […]

« Soyons le changement ….!  » à la Comédie du Livre ce week-end !

Les rendez-vous à ne pas manquer pour nous rencontrer : – la Comédie du Livre le 29 mail 2016 : à 10h30 : présentation de l’anthologie « Soyons le changement …. » avec Angela Biancofiore, Michel Eckhard Elial, Andrea Bajani et Michela Murgia. En partenariat avec la Maison de la Poésie. Espace Comédie à 15h : présentation du livre  » Lontani […]

Un poème de Yehuda Amichai

Pour le monde, je suis toujours un disciple de Socrate, je marche à son côté j’écoute ses opinions et ses histoires, il me reste à dire : c’est ainsi que c’est Tu as encore raison, tes paroles sont justes. Pour ma vie, je suis toujours Venise : toutes les rues qui sont dans les autres […]

 » Soyons le changement… » au Gazette café demain mardi 10 mai à 18 h

Autour de l’anthologie à paraître  » Soyons le changement…Nouvelles tendances dans la littérature italienne contemporaine  » (éditions Levant et Euromédia, 2016), Les Collecteurs ont le plaisir de vous inviter à rencontrer Angela Biancofiore, Professeur de Langue Italienne à l’Université Paul-Valéry, Montpellier, ses doctorants, Sondes Ben Abdallah et Romano Summa, et Manon Rentz, étudiante en Master […]

Poème du 7 mai 2016

Les mots font remonter une fin qui n’est pas le ciel un lieu qu’on enfonce dans la bouche nom de lieu qui voyage sur les traces d’un monde transtibétain dis-tu revenant sut nos traces de tours (brûlées, décapitées) quelle tête dans le ciel nous fera un nom /seule la divinité renonce au nom/ moi vers […]

Poème du 5 mai 2016

Ce rien de parole qui n’est pas tout inanité buée mais épanchement de la bouche de mots levé au ciel pour taire la terre et ses prémices d’enfantements et de meurtres. Au début on parlait beaucoup, ça tète au ciel, quand la mémoire des anges brûle, cet abrupt d’étincelle qui nous fait nous souvenir que […]

Poème du 23 avril 2016

Eden d’ autres noms nous sommes le ciel nomade au début nous n’avons que la fin et le grain de la conscience où aller dans le jardin pour soulever la vapeur du monde ta prière est mon visage une ligne jusqu’au point de retournement pour sentir ce qui fait un Voilà le bout du jour, […]