Blog

Si je t’oublie, Jérusalem – poème de Yehuda Amichai

Si je t’oublie, Jérusalem, Que ma main droite soit oubliée. Que ma main droite soit oubliée et que ma gauche se souvienne, que ma gauche se souvienne et que ta main droite se ferme, et que ta bouche s’ouvre à la porte. Je me souviendrai de Jérusalem et j’oublierai la forêt. Mon amour se souvienne, […]

Le piano ardent , poème de Ronny Someck

Dédié à Matiah Eckhard Eloignez les nuages dirigez le projecteur du soleil sur le moment de la rencontre entre les doigts de Matiah et les touches du clavier ardent en haut des marches du Jardin d’Eden. La prochaine fois que vous entendrez le tonnerre, imaginez que ce sont les applaudissements de Dieu en son honneur. […]

Dialogue sur le bonheur, de Matiah Eckhard

  « Quant à la longue maladie qui me mine,  ne lui dois-je pas infiniment plus qu’à ma bonne santé?  Je lui dois une santé supérieure, que fortifie tout ce qui ne tue pas!  Je lui dois ma philosophie.  Seule la grande douleur affranchit tout à fait l’esprit » (Nietzsche)   La nuit bien trop fraîche leur […]

La Maison de la Poésie de Paris

Un lieu à découvrir et à soutenir !  Remettre les auteurs au cœur du projet Cette évolution repose d’abord sur la volonté de remettre les auteurs au cœur du projet, selon toutes les façons de leur donner la parole : rencontres, débats, lectures, performances… Le nouveau projet se veut également davantage centré sur la lecture […]

Yehuda Amichaï, Lieux d’amour

  1. Une maison pleine de lumières est cachée dans le grand jardin. Si nous avons de la chance la maison s’écroulera, la lumière sera libre d’aller vers le monde.   2. Chacun comme Bat-Sheva attend d’être surpris dans sa nudité, d’être aimé et pris, le temps d’une nuit chaude, pour devenir le roi de […]