Amir Or au festival des Voix Vives à Sete lit « les barbares ».