Blog

  • By shemesh
  • Posted 18 avril 2016
  • In dialogue, identité
  • 0 likes

D’un dialogue des identités – Editorial de la revue Levant n° 5

Force est de constater que la Méditerranée, sinon le métissage Orient-Occident, est dans l’air du temps. Mais que cache cette embellie : un parfum d’Orient rappelant dans une conjoncture curieusement ressemblante, l’Orientalisme du siècle dernier ? Certes, il s’agit à présent moins d’exporter un Occident que le discontinu actuel, la perte de transcendance rend extrêmement fragile et […]
0
  • By shemesh
  • Posted 16 avril 2016
  • 0 likes

Un poème de Diti Ronen traduit par Michel Eckhard Elial

Je voyage au profond du temps j’apprends du commencement le sens de l’écriture et de la lecture. Les livres d’étude de l’histoire cognent sur mon visage entre les stèles du souvenir et les tombes pour crier leur couleur de vérité.
0
  • By shemesh
  • Posted 15 avril 2016
  • In mémoire
  • 0 likes

Poétique de la mémoire – Editorial de la revue Levant n°8

La mémoire est à peine sortie d’un silence de cendre qu’elle resurgit dans l’abondance des signes qui la convoquent et la célèbrent. Fait-elle partie d’un rituel de sortie du siècle prompt à se constituer en vaste chantier de mémoire à l’heure où le sol identitaire semble se dérober sous l’aléatoire. En de telles circonstances apparait […]
0
  • By shemesh
  • Posted 11 avril 2016
  • 0 likes

Levant fête la poésie israélienne !

   » Le baiser de la poésie  » Vingt poèmes d’amour de Yehuda Amichaï et Ronny Someck, choisis et traduits par Michel Eckhard Elial : parution prévue en septembre . Nous espérons accueillir Ronny Someck dans notre région à cette occasion.
0
  • By shemesh
  • Posted 11 avril 2016
  • 0 likes

Bibliothèque du Levant

Adonis : T’hiliot (Commencements). Poèmes traduits de l’arabe en hébreu par Naïm Araydi. Préface de Maati Kâbbal.Poème-préface de Ronny Simeck, 1989. Sami’h Al Qassim : Une poignée de poèmes. Poèmes traduits de l’arabe par Abdellatif Laabi, M.S.Yamani et Michel Eckhard Elial, 2005 Gabriel Moked : Variations.Textes traduit de l’hébreu par Charlotte Wardi, Michel Opatowski et […]
0
  • By shemesh
  • Posted 10 avril 2016
  • 0 likes

Poème d’Israel Eliraz

Sur la montagne le pied des palmiers canalise l’eau. Sur les épaules de l’air un faucon (de la famille du feu) devient poussière. La pierre calcaire apaise les bêtes elle n’ont pas le mors aux dents. « Le flux du temps est plus lent ici dans le champ de gravité des choses lumineuses ». Je suis allé […]
0
  • By shemesh
  • Posted 10 avril 2016
  • 0 likes

Un poème de Michel Eckhard Elial – 9 avril 2015

ces lignes-là aussi coupées dans l’attente du chemin pour que dire soit le mot le premier et l’avant premier ce qui arrive nous tient encore debout et presque sans voix au delà le monde ne porte qu’un seul mot ouvert   Michel Eckhard Elial
0