Blog

  • By shemesh
  • Posted 22 juin 2017
  • 0 likes

Poèmes du jour suivant – Eliaz Cohen

Nous irons sur le même chemin des jours Avides et indociles, des jours ivres Et amers, nous ne saurons pas qu’un jour Le désastre peut nous atteindre. Ce jour-là je porterai mes yeux vers les montages Mais il n’y a pas de montagnes Le désastre a déjà étreint les sommets fondus comme cire Collines dissoutes […]
0
  • By shemesh
  • Posted 22 juin 2017
  • 0 likes

Cantique : poème de Michel Eckhard Elial

Au dessus de mes yeux l’étoile est le nord et le sud de mon corps une énigme et une demeure dont j’ai perdu les clés à l’est mon coeur sait que le soleil se lève sous ma langue retrouvée et je respire vers toi même au moment du coucher quand je retrouve sous tes cheveux […]
0
  • By shemesh
  • Posted 22 juin 2017
  • 0 likes

Poème de Michel Eckhard Elial du 22 juin 2017

Maître des mots Rendre la transformation par le silence des mots comme le photographe rend un ciel par un envol d’oiseau L’homme peut-il oublier Le parfum de la tendresse. D’avoir été entre les vagues l’écriture du sable la promesse bourgeonne dans le poème de fleurs et de cicatrices. D’un soleil à l’autre au milieu de […]
0
  • By shemesh
  • Posted 15 juin 2017
  • 0 likes

Aidez-nous à publier un nouveau numéro de la revue Levant !

Vous pouvez nous soutenir en finançant ce nouveau numéro : nous avons besoin encore de 1200€ et il reste 15 jours ! Nous comptons sur vous pour nous réussir ce défi. C’est très simple : cliquez sur le lien suivant https://www.helloasso.com/associations/les-amis-de-levant/collectes/revue-levant   puis sur le bouton bleu « FAIRE UN DON« . Tout don ouvre droit à une reçu […]
0
  • By shemesh
  • Posted 15 juin 2017
  • 0 likes

Le MJLF accueille Michel Eckhard Elial ce vendredi 16 juin 2017 à 20H

Table ouverte du shabbat Personne ne doit être seul pour le dîner du shabbat  ! Catherine Siguret a initié cette soirée où il suffit, pour participer au buffet commun qui sera partagé par tous les présents, d’apporter un « pique-nique » selon vos possibilités : un plat salé (sans viande), une spécialité sucrée, une ou […]
0
  • By shemesh
  • Posted 5 juin 2017
  • 1 likes

Poèmes d’amour de Yehuda Amichaï

J’ai appris à parler à ton sexe comme à un visage Je parle sa langue antique. Elle est ridée et faite de chair plus ancienne que toutes les générations dont se souviennent les livres. Elle parle de nous comme à de lointains compagnons de jeux. *** Attache tes pleurs à une chaîne et toi avec […]
0
  • By shemesh
  • Posted 5 juin 2017
  • 0 likes

Soirée poétique avec Michel Eckhard Elial et la poésie de Yehuda Amichaï au MJLF le 16 juin à 20h – Beaugrenelle

Les délices du Shabbath commencent autour de la Table ouverte de Beaugrenelle Personne ne doit être seul pour le dîner du shabbath ; voilà pourquoi Catherine Siguret a initié cette soirée où il suffit, pour participe au buffet commun qui sera partagé par tous les présents, d’apporter un « pique-nique » selon vos possibilités : […]
0
  • By shemesh
  • Posted 24 mai 2017
  • 0 likes

Table ouverte du Shabbath en poésie avec Michel Eckhard Elial – MJLF le 16/6/2017 à 20h15

Pour cette dernière table ouverte du Chabbath, nous avons le plaisir de recevoir Michel Eckhard Elial, traducteur de l’hébreu et notamment du grand poète israelien Yehuda Amichaï. Il viendra nous dire sa relation à l’auteur, à la poésie en général, genre délaissé dont il est l’ardent défenseur par le biais de sa maison d’éditions (éditions […]
0
  • By shemesh
  • Posted 24 mai 2017
  • 1 likes

Poème de Michel Eckhard Elial du 24.04.2017

nuit si grave ment sur le mystère de l’aube noyée dans l’aile de l’hirondelle d’argile si fragile et tranchante à la hanche l’ange moissonne l’incendie de cire et du silence vers toi errant comme la langue à la bouche des jours ne remet à plus tard l’amour pur de la nuit silence parlant dans les […]
0
  • By shemesh
  • Posted 24 mai 2017
  • 0 likes

Poème de Michel Eckhard Elial du 12 mai 2017

avec la racine de l’envol avec le ciel de ton corps avec le sable de la création infinie de tes mains ce goût premier que je goûte Eve ma vivante de sève et de voyage tu me grandis par toi, parole ouverte aux mots comme au septième jour la pluie donne visage à la terre […]
0