Extrait de « Quand la maison revient » lu par Michel Eckhard Elial