Marc Wetzel sur Eliaz Cohen et « Poèmes des jours terribles et des jours suivants »