Michel Eckhard Elial: poème du 11 avril 2017