Ronny Someck au Musée d’art israélien de Ramat Gan : « le mur de la renommée 2 »