Un poème de Ronny Someck