Un poème de Shimon Adaf : « le monologue d’Icare »