Yehuda Amichaï, Lieux d’amour