Michel Eckhard Élial – Directeur des Éditions Levant

Professeur de littérature comparée, Michel Eckhard Elial est poète et traducteur de la littérature hébraïque : Yehuda Amichaï, Aaron Shabtaï, David Vogel, Ronny Someck, Miron C. Izakson, Hagit Grossman, Diti Ronen, Eliaz Cohen, Shimon Adaf, Lali Tsipi Michaeli. Il dirige la Revue « Levant-Cahiers de l’Espace Méditerranéen », qu’il a fondée en 1988 à Tel Aviv, aujourd’hui à̀ Montpellier, dont la vocation est de promouvoir un dialogue pour la paix entre les trois rives de la Méditerranée.

Quelques mots sur les Éditions

Du carrefour multiséculaire étreint par les flux d’une Méditerranée intempérante ou d’alliance, confluence de rives aux cultures attenantes, depuis l’imprévisible Orient d’où fleurent sémitiques écriture nombre et parole, les Éditions Levant lèguent les porteuses racines du sens d’un parcours trentenaire. Par une quête polyphonique, fortes de reconnaitre et d’interroger les passions dominatrices et les séducteurs pouvoirs, les Éditions Levant offrent ce dialogue des cultures et des écritures méditerranéennes, gorgées de signes, de paroles et d’incendies. Attentives écoutes en l’écrin d’une historique, culturelle, littéraire et artistique réflexion, ses parutions n’ont toutes, depuis 30 années, cessé de traduire les vivantes créations d’une mosaïque dispersée en l’espace et le temps. Le catalogue des Éditions Levant éclaire à sa manière le dédaléen chemin aspirant à la Paix, témoignage d’une résonance de trois rives, poétiques jardins d’inspirations.

 

Traductions de Michel

  • Shimon Adaf, Le monologue d’Icare, Éditions Caractères 2018
  • Yehuda Amichaï, Poèmes de Jérusalem, L’Éclat, 2008, Début, fin, début, L’Éclat, 2008, Les morts de mon père, L’Éclat/Levant, 2001 ; 1995 ; Histoires d’avant qu’il n’y ait plus d’après, Alfil/Levant, 1994
  • David Avidan, Cryptogrammes d’un telestar, Now 1978
  • Eliaz Cohen, Poèmes des jours terribles et des jours suivants, Éditions Levant 2018
  • Hagit Grossman, Neuf poèmes pour Schmuel, La Margeride, 2014, Poèmes d’amour, Éditions Levant 2015
  • Miron C. Izakson, L’audace du jour, Levant, 2015, Ajours, Éditions Levant 2019
  • Dahlia Ravikovitch, Même pour des milliers d’années, Éditions Bruno Doucet, 2018 Diti Ronen, Quand la maison revient, Éditions Levant 2016
  • Ronny Someck, Bagdad-Jérusalem, à la lisière d’un incendie, 2012 ; Le piano ardent, Éditions Bruno-Doucey 2015
  • Lali Tsipi Michaeli, Psaume de femmes, Éditions Levant 2019
  • David Vogel, La vie conjugale, Stock, 1992 ; Le poème

Revue Levant

La Revue Levant, Cahiers annuels de l’Espace Méditerranéen, est consacrée au dialogue des cultures des trois rives du « MARE NOSTRUM » afin de faire connaître au public français les auteurs émergents du Proche et Moyen Orient non traduits en langue française dont des poètes, romanciers, nouvellistes, philosophes, conteurs, photographes essayistes, artistes plasticiens français, israéliens, palestiniens, arméniens, espagnols, grecs, italiens, syriens, irakiens, libanais et portugais.