Éditions Levant

Édito des Éditions Levant

Ce site présente le travail de Michel Eckhard Elial, poète et traducteur, fondateur de la Revue Levant et directeur des Éditions Levant. Vous découvrirez également un catalogue de publications, des annonces de soirées poétiques, des conférences ou des cours ainsi qu’une galerie photos.

Où nous rencontrer ?

Jeudi 29 octobre 2020 à 18h30 : Galerie Arts & Factory (Montpellier)

Présentation du recueil de Hava Pinhas-Cohen : « Rapprocher les lointains »
Lecture par Pascale Goëta. Accompagnement musical au piano avec Claude Bismut.

 

Soutien projets à venir

Les Amis de Levant engagent cet appel à cotisation pour que les Éditions Levant soient en mesure de publier la poésie des trois rives de la Méditerranée, à laquelle ils vous savent si proches.

À venir : Pascale Goëta, « Seule, aux confins »

DON
Recueil de poèmes de Pascale Goëta

Adhésion asso

Les Amis de Levant remercient celles et ceux qui par cette modique contribution (15 €) faciliteront publications et évènements durant l’année 2020.

Quelques mots sur les Éditions Levant

“Du carrefour multiséculaire étreint par les flux d’une Méditerranée intempérante ou d’alliance, confluence de rives aux cultures attenantes, depuis l’imprévisible Orient d’où fleurent sémitiques écriture nombre et parole, les Éditions Levant lèguent les porteuses racines du sens d’un parcours trentenaire. Par une quête polyphonique, fortes de reconnaitre et d’interroger les passions dominatrices et les séducteurs pouvoirs, les Éditions Levant offrent ce dialogue des cultures et des écritures méditerranéennes, gorgées de signes, de paroles et d’incendies. Attentives écoutes en l’écrin d’une historique, culturelle, littéraire et artistique réflexion, ses parutions n’ont toutes, depuis 30 années, cessé de traduire les vivantes créations d’une mosaïque dispersée en l’espace et le temps. Le catalogue des Éditions Levant éclaire à sa manière le dédaléen chemin aspirant à la Paix, témoignage d’une résonance de trois rives, poétiques jardins d’inspirations.”

Pierre Ech-Ardour